Prix et taux de remboursement du médicament : quelle régulation ?

 

Après avoir obtenu auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) l’autorisation de mise sur le marché (AMM) d’un nouveau médicament, le laboratoire peut demander l’inscription du produit sur la liste des médicaments remboursables.

Eric Baseilhac, directeur des affaires économiques et internationales du Leem, propose " 3 évolutions de notre système de fixation des prix ". Suivez le flux Twitter viepubliquefr. La moitié des patients sont ainsi toujours vivants après 30 mois de traitement, contre 14,2 mois pour ceux sous chimiothérapie.

À lire aussi

Le gestionnaire du système multilatéral de négociation doit établir des règles transparentes et non discrétionnaires, garantissant un processus de négociation équitable et ordonné et fixant des critères objectifs pour une exécution efficace des ordres (article L. du code monétaire et financier).

Suivant les conclusions de la mission Polton, il préconise de mettre en place un indice de valeur thérapeutique relative VTR. Malgré la polémique, pas de grande révolution sur la politique des médicaments en perspective. Pourtant aux Etats-Unis, le prix des médicaments, qui est basé sur un politique de l'offre et de la demande, est un thème récurrent de la campagne des candidats, notamment après le scandale du Daraprim.

Hillary Cliton propose par exemple de favoriser les actions de groupe entre assureurs, médecins et patients pour faire pression sur les industries pharmaceutiques en donnant la possibilité aux Américains d'acheter certains médicaments à l'étranger, à un prix plus bas.

Voir tous ses articles. Articles en relation Tout fout le camp 13 juin Blogueur santé et directeur de publication de La Lettre de Galilée. Le prix proposé doit être cohérent avec le prix du produit sur plusieurs marchés européens Allemagne, Royaume-Uni, Espagne et Italie. Dans le cadre du PLFSS , le gouvernement a proposé une réforme du mécanisme de régulation des dépenses de médicaments.

Le taux K, mis en place en , est modifié. Le taux K est un mécanisme de régulation a posteriori des dépenses de médicaments. La loi de financement de la sécurité sociale pour a confié au Comité économique des produits de santé le soin de fixer le prix auquel les établissements de santé publics peuvent vendre des médicaments rétrocédés. Ce tarif a été mis en place par le ministère de la Santé pour promouvoir le secteur des médicaments génériques.

Depuis un décret du 27 octobre , le niveau de remboursement du médicament est lié au niveau du SMR. Le décret du 2 octobre relatif aux missions médico-économiques de la HAS précise les cas dans lesquels une évaluation médico-économique est requise et les conditions dans lesquelles elle est réalisée. Le rapport de la Mutualité française de formule plusieurs propositions pour une réforme de la notion du SMR, afin de mieux faire coïncider le taux de remboursement avec le niveau de service médical rendu.

Cet ITR à cinq niveaux doit permettre de fournir des indications à la fois sur la décision de remboursement et la fixation du prix. Le rapport de la Mutualité française propose une clarification de ses missions, le CEPS mêlant à la fois des logiques industrielles, sanitaires et de solvabilisation.

Les autres dossiers Santé, protection sociale. La personne qui gère un système multilatéral de négociation publie les prix à l'achat et à la vente ainsi que le nombre de titres financiers correspondant pour les actions admises aux négociations sur un marché réglementé. Le gestionnaire du système multilatéral de négociation doit contrôler que ses membres respectent les règles et surveiller le bon déroulement des transactions effectuées sur son système. Responsable de la publication: Direction de la communication, Autorité des marchés financiers - 17, place de la Bourse - Paris Cedex Aller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la recherche interne Aller à la page d'aide Aller au plan du site Aller à la page de contact Aller à la section sur les accesskey de la page d'aide Fin des accès rapides.

Recherche Recherche Recherche avancée. Commissions consultatives Conseil scientifique Relations institutionnelles Chiffres clés.